«

»

mar 21

Imprimer ceci Article

La fatigue au cours de la SPA

La fatigue est très fréquente dans la spondylarthrite, elle peut être liée à différentes causes qui peuvent s’intriquer.

La fatigue au cours de la spondylarthrite ankylosanteElle est mesurée sur une échelle visuelle analogique dans un item de l’indice d’activité de la SPA (BASDAI). Elle est fortement liée aux autres symptômes de la maladie (raideur et douleur), et elle est influencée par les troubles du sommeil. La fatigue réduit la qualité de vie de ces patients. Les anti-TNF semblent mieux réduire la fatigue que les anti-inflammatoires non stéroïdiens. L’activité physique est recommandée pour améliorer ce symptôme.

Elle peut être en relation avec l’état inflammatoire général dans lequel se trouve l’organisme, lié en particulier à certaines substances comme le tnf-alpha. La fatigue est un des symptômes de la spondylarthrite ankylosante. Elle augmente typiquement pendant des poussées et diminue au cours des rémissions. Elle est aussi la conséquence des réveils nocturnes douloureux ne permettant pas d’obtenir un sommeil réparateur.

Indépendamment de l’action des médicaments, il semble que la pratique d’exercices physiques réguliers ait un effet favorable sur la fatigue quand celle-ci n’est pas trop importante. Le maintien d’une activité physique de loisir hebdomadaire régulière semble bénéfique pour réduire la sensation de fatigue.

Il n’existe pas encore d’outil valide et pertinent, tenant compte de son caractère multidimensionnel et multifactoriel pour évaluer la fatigue dans la SPA. L’existence d’un traitement efficace sur la fatigue comme semblent l’être les anti-TNF est un élément important pour faciliter les mesures de rééducation. La pratique régulière d’exercices physiques a un effet favorable sur la fatigue et sur la qualité de vie.

Sources : Revue du rhumatisme, Annales de réadaptation et de médecine physique

Bookmark and Share

Lien Permanent pour cet article : http://www.spondylarthrite-blog.com/la-spondylarthrite-ankylosante/la-fatigue-au-cours-de-la-spa

17 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. lysianne

    Moi je suis en fatigue chronique je me lève fatiguée,je me traine toute la journée et le soir je suis fatiguée et incapable de dormir!!Même le repos me fatigue car je n’aime pas rester à rien faire donc c’est une chaine sans fin et je pense que les traitements en sont en partie la cause!!

  2. sommer

    bonsoir a tous,merciiiiiiii pour cet article!
    moi aussi j ai une fatigue extreme avec un sommeil non reparateur …
    je suis sous méthotrexate et j ai une anemie !
    j aimerais tellement essayé les anti tnf mais mon rhumato ne me le propose pas!!

    1. Bree

      Slt, moi je suis sous anti-tnf et je suis aussi fatiguée du matin au soir. Courage

    2. Jean-Noël Dachicourt

      Bonsoir,

      L’accès aux biothérapies ou anti-tnf est un droit. Vous pouvez demander à votre médecin d’essayer ces traitements. Ils sont administrés aux malades ne pouvant pas prendre d’anti-inflammatoire ou pour les patients n’ayant pas d’amélioration suite à une cure d’un mois d’anti-inflammatoire et l’essai de trois molécules différentes (par exemple : un mois avec tel, puis un mois avec tel autre et un dernier mois avec un autre anti-inflammatoire). Si votre médecin ne justifie le fait de ne pas vous mettre sous anti-tnf alors je vous recommande de vous rapprocher du service de rhumatologie de l’hôpital le plus proche de chez vous pour voir un nouveau rhumatologue et avoir un avis contradictoire.
      Pour beaucoup de malades, les biothérapies soulage de la fatigue chronique au bout de plusieurs mois de traitements.
      Bon courage et à bientôt

  3. MATHOULIN

    Moi la fatigue a été augmentée par les anti tnf, un vrai cauchemar avec Enbrel, moins avec Humira et catastrophique avec Remicade…… là je me traine… le cerveau aussi d’ailleurs ….

    1. lysianne

      Je pense que la maladie elle même fatigue déjà énormément moi je commence rémicade depuis hier mais j’étais vidée avant et je ne le suis pas plus ce matin!!J’ai eu enbrel et humira qui n’ont pas agit mais je ne me sentais pas plus mal niveau fatigue que depuis 2 ans où je n’ai rien donc……on verra avec celui ci il faut se booster c’est tout pas s’écouter sauf quand il y a des moments dures que nous imposent la vie!!Vous avez le droit aussi de baisser les bras de temps en temps c’est humain…………Aller courage à tous

    2. Jean-Noël Dachicourt

      Merci pour votre témoignage. Comme quoi, chacun est différent, et les traitements ne fonctionnent pas de la même manière sur tout le monde. A bientôt

  4. patricia

    Je suis constamment fatiguée , l’impression permanente qu’on m’a oté mes piles et la nostalgie des jours ou j’etais si entreprenante..
    Quand je donne tout pour une journée je mets huit jours à m’en remettre mais c’est deja cela….et moi aussi je culpabilise a etre devenue molle…

  5. Sylvie

    Bonsoir à tous,
    Fatigué or not fatigué ?
    Le sommeil non réparateur est une constante pour nous ! La fatigue en fin de journée, quoi de plus normal pour tout le monde, mais la fatigue le matin au réveil, qui peut comprendre cet état, hors mis les personnes atteintes de SPA ?
    Un petit « truc » très efficace qui, je le souhaite pourrai marcher pour vous : une cure de vitamines sur deux ou trois mois. Personnellement, j’achète en pharmacie des comprimés (effervescents ou non) de vitamines contenant surtout du magnésium. Le résultat est spectaculaire.

    1. illien

      merçi pour l’info, moi aussi toujours fatiguée et en poussées très douloureuse depuis 3 semaines, SPA évolutive sévère, c’est vrai qu’il n’y a que les malades de SPA qui peuvent comprendre notre état. on est souvent seul face a cette maladie et l’imcompréhension des proches
      a bientôt et bon courage à tous

    2. Jean-Noël Dachicourt

      Je suis tout à fait d’accord, cela n’est pas une contre indication de faire une cure de vitamines et minéraux. Cela ne peut que vous faire du bien.
      A bientôt

    3. Lysianne

      Une bonne cure de vitamines oui çà fait du bien moi je prends du naturel et je préfère nettement la fatigue aux douleurs qui sont insoutenables depuis un mois!!!Je commence rémicade lundi donc je me prépare à une bonne fatigue encore plus intense et une incompréhension pire des proches qui ne vont encore pas comprendre pourquoi je ne suis pas au taquet comme il y a 8 ans où la maladie était là mais supportable!!Courage à tous

  6. lysianne

    Une perf de rémicade de passée je ne suis pas plus fatiguée qu’avant j’étais déjà morte mais on m’avait prévenu que les 3 1ères injections pourraient déclencher des douleurs fois 2 c’est bien vrai pour cette fois toujours tramadol à fond ce soir!!!!Courage à tous

  7. esseghir

    Bonjour,
    Je vous livre mon témoignage car il pourrait aider d’autres patients !
    Ma SPA a été diagnostiquée il y a 2 ans (j’ai 30 ans) et dès le début, le traitement AINS a bien fonctionné mais impossible de le stopper, je prenais des anti-inflammatoires tous les jours !
    Après plusieurs tests de différentes médecines douces, j’ai découvert l’acupuncture et ce fut la révélation !
    Franchement, j’y suis allée à reculons car je n’aime pas les aiguilles et je savais que ça ne marcherait pas… et bien non, dès la 1ère séance j’ai passé une vraie nuit sans aucune douleur.
    Aujourd’hui je continue mes séances au rythme de 1 fois toutes les 3 semaines et cela fait 1 an.
    Je sais pas si ça marche sur tout le monde mais pour moi en tout cas ça fonctionne.

    Bonne chance
    Sonia

    1. Jean-Noël Dachicourt

      J’ai également fais de l’acuponcture et de la mésothérapie (injection de corticoïdes ou d’anti-inflammatoires sous la peau) et cela m’a beaucoup soulagé, mais pas immédiatement…
      Je pense que ce genre de thérapies s’adressent aux personnes ayant de forte douleurs musculaires et tendineuses, mais aussi aux personnes nerveuses ou stressées. Pour moi, c’est un moyen de plus pour combattre la fatigue et la douleur. Dernière astuces : il faut trouver un généraliste qui pratique l’acuponcture ou la mésothérapie, ainsi, vous vous verrez remboursé de votre consultation dans la limite de 23 euros bien sur ! Bon courage à tous

  8. riad souilah

    bonjour a tous et a toute moi riad souilah j’habite a (w)béjaia en Algérie je soufre de SPA (Spondylarthropatie) je prend des médicament cpmme le (selebrex 100/200mg…..medrol 4mg salazopirine 500mg…..zanitre(acide folique )5mg….calperos 500mg(carbonete de calcuim) et de paracitamol 1000 mg/ xalgesic Oui j’ais aussi des probléme de sommeille la nuit et j’ai malle ou nivaux de ma colons vetibrale et ou nivaux les hanche( bassin ) et donc je me demonde si il y a un nouveaux traitement efficasse chez vous ou par tous dans le monde …si il ya quoi que ce soit de nouveaux contacté moi sur facebook sur le nom ( riad silah ) ou sur le msn (riadcox5028 at hotmail -fr) merci a tous et a toute bonne chance ..merci beaucoup A+

  9. yvette ringelberg

    bjr, je voudrais savoir si quelqu’un peu me dire si la spondylarthrite peut parfois faire tomber cela m’arrive de plus en plus frequemment, j’ai 56 ans et j’ai détecté une maladie orpheline il y a 5 ans le syndrome de gougerot, je souffre déja beaucoup avec cette maladie car je suis constamment fafiguée il ne me faut pas de soleil, les medicaments je les supportent a peine en ce moment un neurologue me soigne avec du déprakine, mais la douleur reste là, je ne peu rester assise plus d’une heure dans un fauteuil tellement que j’ai mal au fesses et debout au bout d’une demi heure je ne peu plus avancer, j’aimerai savoir si quelqu’un ressent les memes symptomes que moi avec la spondylarthite et si cette maladie la fait grossir comme moi et si elle tombe car elle a l’impression parfois de plus avoir de muscles, merci pour vos réponses, a bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>