La fatigue au cours de la SPA

La fatigue est très fréquente dans la spondylarthrite, elle peut être liée à différentes causes qui peuvent s’intriquer.

La fatigue au cours de la spondylarthrite ankylosanteElle est mesurée sur une échelle visuelle analogique dans un item de l’indice d’activité de la SPA (BASDAI). Elle est fortement liée aux autres symptômes de la maladie (raideur et douleur), et elle est influencée par les troubles du sommeil. La fatigue réduit la qualité de vie de ces patients. Les anti-TNF semblent mieux réduire la fatigue que les anti-inflammatoires non stéroïdiens. L’activité physique est recommandée pour améliorer ce symptôme.

Elle peut être en relation avec l’état inflammatoire général dans lequel se trouve l’organisme, lié en particulier à certaines substances comme le tnf-alpha. La fatigue est un des symptômes de la spondylarthrite ankylosante. Elle augmente typiquement pendant des poussées et diminue au cours des rémissions. Elle est aussi la conséquence des réveils nocturnes douloureux ne permettant pas d’obtenir un sommeil réparateur.

Indépendamment de l’action des médicaments, il semble que la pratique d’exercices physiques réguliers ait un effet favorable sur la fatigue quand celle-ci n’est pas trop importante. Le maintien d’une activité physique de loisir hebdomadaire régulière semble bénéfique pour réduire la sensation de fatigue.

Il n’existe pas encore d’outil valide et pertinent, tenant compte de son caractère multidimensionnel et multifactoriel pour évaluer la fatigue dans la SPA. L’existence d’un traitement efficace sur la fatigue comme semblent l’être les anti-TNF est un élément important pour faciliter les mesures de rééducation. La pratique régulière d’exercices physiques a un effet favorable sur la fatigue et sur la qualité de vie.

Sources : Revue du rhumatisme, Annales de réadaptation et de médecine physique

Lien Permanent pour cet article : http://www.spondylarthrite-blog.com/la-spondylarthrite-ankylosante/la-fatigue-au-cours-de-la-spa

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Moi je suis en fatigue chronique je me lève fatiguée,je me traine toute la journée et le soir je suis fatiguée et incapable de dormir!!Même le repos me fatigue car je n’aime pas rester à rien faire donc c’est une chaine sans fin et je pense que les traitements en sont en partie la cause!!

    1. Bonjour!

      Je viens vous livrer un message d’espoir et sûrement un problème aux personnes atteintes de spondylarthrite enkylosante. Ceci est ma propre histoire. Il y a 10 ans, je me suis fait operer pour retirer un fibrome utérin. Suite à mon operation mon appetit avait grandement diminué et c’est à ce moment que mon état c’est aggravé. Lors de ma convalescence je me suis penchée et ce simple mouvement a fait que j’ai senti quelque chose s’était déplacé dans la bas de ma colonne vertébrale. Par la suite mon état s’est aggrave. La nuit mon doa me faisait tellement mal que je me reveillais en pleine nuit et au reveil j’avais peine a me sortir du lit! Je ne sais pas comment j’ai fait mais j’ai enduré ça jusqu’à tout récemment lorsque j’ai comencé à suspectér une carence en magnésium mais à cause de ma fatigue. Cela fait 2 mois que je prends 500 mg de magnésium sous forme chélatée (très important) et après 1 mois je dormais bien mieux et mes douleurs aux dos ont commencé à diminuer. Aujourd’hui ke n’ai plus mal la nuit et je suis en train de guérir de ma spondylarthrite. J’ai même retrouvé ma souplesse. Alors courez vous en procurer et presistez à prendre 500 mg par jour pendant 3 mois. Vous m’en donnerez des nouvelles!

  2. bonsoir a tous,merciiiiiiii pour cet article!
    moi aussi j ai une fatigue extreme avec un sommeil non reparateur …
    je suis sous méthotrexate et j ai une anemie !
    j aimerais tellement essayé les anti tnf mais mon rhumato ne me le propose pas!!

    1. Slt, moi je suis sous anti-tnf et je suis aussi fatiguée du matin au soir. Courage

    2. Bonsoir,

      L’accès aux biothérapies ou anti-tnf est un droit. Vous pouvez demander à votre médecin d’essayer ces traitements. Ils sont administrés aux malades ne pouvant pas prendre d’anti-inflammatoire ou pour les patients n’ayant pas d’amélioration suite à une cure d’un mois d’anti-inflammatoire et l’essai de trois molécules différentes (par exemple : un mois avec tel, puis un mois avec tel autre et un dernier mois avec un autre anti-inflammatoire). Si votre médecin ne justifie le fait de ne pas vous mettre sous anti-tnf alors je vous recommande de vous rapprocher du service de rhumatologie de l’hôpital le plus proche de chez vous pour voir un nouveau rhumatologue et avoir un avis contradictoire.
      Pour beaucoup de malades, les biothérapies soulage de la fatigue chronique au bout de plusieurs mois de traitements.
      Bon courage et à bientôt

  3. Moi la fatigue a été augmentée par les anti tnf, un vrai cauchemar avec Enbrel, moins avec Humira et catastrophique avec Remicade…… là je me traine… le cerveau aussi d’ailleurs ….

    1. Je pense que la maladie elle même fatigue déjà énormément moi je commence rémicade depuis hier mais j’étais vidée avant et je ne le suis pas plus ce matin!!J’ai eu enbrel et humira qui n’ont pas agit mais je ne me sentais pas plus mal niveau fatigue que depuis 2 ans où je n’ai rien donc……on verra avec celui ci il faut se booster c’est tout pas s’écouter sauf quand il y a des moments dures que nous imposent la vie!!Vous avez le droit aussi de baisser les bras de temps en temps c’est humain…………Aller courage à tous

    2. Merci pour votre témoignage. Comme quoi, chacun est différent, et les traitements ne fonctionnent pas de la même manière sur tout le monde. A bientôt

  4. Je suis constamment fatiguée , l’impression permanente qu’on m’a oté mes piles et la nostalgie des jours ou j’etais si entreprenante..
    Quand je donne tout pour une journée je mets huit jours à m’en remettre mais c’est deja cela….et moi aussi je culpabilise a etre devenue molle…

  5. Bonsoir à tous,
    Fatigué or not fatigué ?
    Le sommeil non réparateur est une constante pour nous ! La fatigue en fin de journée, quoi de plus normal pour tout le monde, mais la fatigue le matin au réveil, qui peut comprendre cet état, hors mis les personnes atteintes de SPA ?
    Un petit « truc » très efficace qui, je le souhaite pourrai marcher pour vous : une cure de vitamines sur deux ou trois mois. Personnellement, j’achète en pharmacie des comprimés (effervescents ou non) de vitamines contenant surtout du magnésium. Le résultat est spectaculaire.

    1. merçi pour l’info, moi aussi toujours fatiguée et en poussées très douloureuse depuis 3 semaines, SPA évolutive sévère, c’est vrai qu’il n’y a que les malades de SPA qui peuvent comprendre notre état. on est souvent seul face a cette maladie et l’imcompréhension des proches
      a bientôt et bon courage à tous

    2. Je suis tout à fait d’accord, cela n’est pas une contre indication de faire une cure de vitamines et minéraux. Cela ne peut que vous faire du bien.
      A bientôt

    3. Une bonne cure de vitamines oui çà fait du bien moi je prends du naturel et je préfère nettement la fatigue aux douleurs qui sont insoutenables depuis un mois!!!Je commence rémicade lundi donc je me prépare à une bonne fatigue encore plus intense et une incompréhension pire des proches qui ne vont encore pas comprendre pourquoi je ne suis pas au taquet comme il y a 8 ans où la maladie était là mais supportable!!Courage à tous

  6. Une perf de rémicade de passée je ne suis pas plus fatiguée qu’avant j’étais déjà morte mais on m’avait prévenu que les 3 1ères injections pourraient déclencher des douleurs fois 2 c’est bien vrai pour cette fois toujours tramadol à fond ce soir!!!!Courage à tous

  7. Bonjour,
    Je vous livre mon témoignage car il pourrait aider d’autres patients !
    Ma SPA a été diagnostiquée il y a 2 ans (j’ai 30 ans) et dès le début, le traitement AINS a bien fonctionné mais impossible de le stopper, je prenais des anti-inflammatoires tous les jours !
    Après plusieurs tests de différentes médecines douces, j’ai découvert l’acupuncture et ce fut la révélation !
    Franchement, j’y suis allée à reculons car je n’aime pas les aiguilles et je savais que ça ne marcherait pas… et bien non, dès la 1ère séance j’ai passé une vraie nuit sans aucune douleur.
    Aujourd’hui je continue mes séances au rythme de 1 fois toutes les 3 semaines et cela fait 1 an.
    Je sais pas si ça marche sur tout le monde mais pour moi en tout cas ça fonctionne.

    Bonne chance
    Sonia

    1. J’ai également fais de l’acuponcture et de la mésothérapie (injection de corticoïdes ou d’anti-inflammatoires sous la peau) et cela m’a beaucoup soulagé, mais pas immédiatement…
      Je pense que ce genre de thérapies s’adressent aux personnes ayant de forte douleurs musculaires et tendineuses, mais aussi aux personnes nerveuses ou stressées. Pour moi, c’est un moyen de plus pour combattre la fatigue et la douleur. Dernière astuces : il faut trouver un généraliste qui pratique l’acuponcture ou la mésothérapie, ainsi, vous vous verrez remboursé de votre consultation dans la limite de 23 euros bien sur ! Bon courage à tous

  8. Je connais bien la Spa. J en souffre depuis l âge de 6 ans. Une forme familiale. J ai connu tout les traitement lourd. Cortisone et tnf× . Je suis quasi guéri.
    J ai guéri l inguerissable.
    Comment ? Un concours de circonstances , des recherches et peut être une bonne étoile.
    La recette de ma guérison est simple et logique:
    Les tnfx a l origine de l inflammation sont produit en gros dans l intestin . Je résume car c est trop long .
    Bref la clefs des maladie auto immune est l intestin
    Je suis ce que je mange
    Votre intestin va bien alors votre immunité va bien aussi
    Lisez les articles concernant dr seignelet au Canada.
    Tapez : maladie auto immune et lactose gluten sur google…. vous serez choqué.
    J ai donc arrête gluten lactose et sucré non raffiné
    Je fais du sport progressivement puis intensément
    Je suis passé de l handicapé a la sportive .
    Et je prends un cocktail de vitamines .
    Vit femmes enceintes complet. Curcuma. Artichaut. Queue de cerises. Glutamine. Vit d. Et surtout probiotiques.
    Le tout avec 3h de sport par semaines.: cardio et musculation essentiellement.
    Bonne chance. J ai guéri pourquoi pas vous.

  9. Salut a tous,
    Je suis aussi atteint de spa depuis 5 ans (j’ai 33 ans), j’ai mis 2 ans a etre diagnostiqué, puis j’ai essaye un traitement anti inflammatoire qui n’a rien donne a part une dépendance. J’ai ensuite commencé une cure d’anti tnf alpha (humira) et les douleurs se sont calmées et espacées mais tres lentement ( 2ans). Avec l’aide de ma kinésithérapeute, jai pu augmenter ma distance de marche de 100m a 1,5km en 2 ans.
    Pendant tout ce temps et jusqu’a maintenant je trouve peu le sommeil (coucher a 4-5h du mat et lever 12h), j’ai un vrai rythme de chomeur et je n’ai de la motivation pour rien, n’ayant pas de femme, et etant retourné vivre chez mes parents, mes perspectives d’avenir sont extrêmement floues. Je consulte une psychologue, mais au fond de moi je n’y crois plus. Cela fait 1 an que mon etat stagne et je me demande si une amélioration est possible. La moindre demarche est un mont a gravir et je sens que je lache prise. Il est loin le temps ou j’etais un jeune responsable logistique ambitieux et plein de projets… Comment fait on pour garder le cap ? Comment on peut rencontrer une femme sans attirer la pitié ? Comment contruit on un avenir lorsque notre oeil est imbibé de pensées sombres ? Je n’ai pas la reponse a ces questions et je pense qu’il n’y en a pas vraiment, en tous cas je vous souhaite a tous du courage, et je vous souhaite d’avoir des gens a aimer et qui vous aiment en retour dans ces moments la.

    1. Pour ma part j’ai la chance si on peut dire ça comme cela de vivre avec quelqu’Un atteint d’une spondyloarthrite périphérique et d’un psoriasis ! On se comprends et on se soutien !

Répondre à sommer Annuler la réponse

Your email address will not be published.