«

»

avr 23

Imprimer ceci Article

Paracétamol : une nouvelle alerte pour une meilleure utilisation

ParacetamolLe paracétamol est de nouveau mis sur la sellette. De nombreux médias ont fait leur première de couverture sur sa toxicité lors de traitements au long cours. Une nouvelle étude contre cet antalgique largement utilisé par nous tous a été récemment publiée par le British Medical Journal.

Il s’agit cette fois d’une méta-analyse, basée sur 13 essais comparant son efficacité à celle d’un placebo dans les lombalgies et les douleurs rencontrées au cours de l’arthrose de hanche ou du genou. Cette méta analyse de 13 essais a inclus plus de 5 000 personnes.

À court terme, le paracétamol ne fait pas la preuve d’une efficacité supérieure au placebo pour la réduction des douleurs lombaires. La qualité de vie des patients ne paraît pas non plus améliorée. Sur les douleurs secondaires à l’arthrose de hanche ou de genou, l’effet du paracétamol est statistiquement plus significatif.

Le nombre de patients présentant des effets indésirables est le même dans le groupe traité par paracétamol et dans celui ayant reçu le placebo. Les auteurs précisent toutefois que des perturbations du bilan hépatique sont plus fréquentes chez ceux qui ont reçu du paracétamol.

Rappelons que sur une prise au long court, les nouvelles recommandations insistent sur le fait de ne pas dépasser 3 grammes / Jour.
Ceci éviterait donc les effets indésirables de cette molécule antalgique qui nous est tous indispensable en traitement de première intention.

 

Soyez donc vigilant ! et attention au surdosage qui peut se produire suite au cumul de certains médicaments en vente libre en pharmacie contenant du paracétamol.
Partez-en à votre médecin et à votre pharmacien en cas de doute et référez-vous toujours à la notice de ces médicaments en libre service.

 

SOURCES : http://www.jim.fr

par le Dr Roseline Péluchon

RÉFÉRENCES
Machado GC et coll. : Efficacy and safety of paracetamol for spinal pain and 
osteoarthritis: systematicreview and meta-analysis of randomised placebo controlled trials
BMJ 2014; 350: h1225.
Bookmark and Share

Lien Permanent pour cet article : http://www.spondylarthrite-blog.com/traitements-2/paracetamol-une-nouvelle-alerte-pour-une-meilleure-utilisation

13 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. guemati

    j ai une SPA, et j ai une valve mécanique aortique donc je suis oblige de prendre des anti coagulants a vie, il est impossible de prendre des anti inflammatoires, je les remplace par la paracétamol a 500 mg par jour pour atténuer mes douleurs du bassin et j ai des angoisses concernant la prise quotidienne du paracétamol sur ma santé.

    1. Patrice Larivière

      oui c’est vrai, puisse que il y a un effet secondaire au niveau hépatique .. des lésions mais si prise à forte dose et cela pour une longue période … faites des analyse hépatique régulièrement .. bonne courage

  2. GOURON

    L’on m’a recommandé 6 grs/jour de doliprane pour des douleurs lombaires (arthrodèse ) L3-L4.
    ???

    1. Jean-Noël Dachicourt

      Dans ce cas, c’est grave, vous vous exposez à des effets indésirables hépatiques. Cette recommandation de 3 grammes par jour est la dose qui évite tout événement indésirable avec le paracétamol. (Conseil du PR Gerard Chales du CHU de Rennes, lors d’une conférence le 17 avril dernier). Bien  vous

  3. Nouchka

    Bonjour , quel va être la suite de cette enquête ? Je prends 3 grammes par jour , j’alterne avec Tramadol selon les douleurs plus ou moins fortes . La seule cause pour ma part est que la sécu veut faire des économies . Pourtant nous payons notre maladie les douleurs mais également les 1€sur chaque visite du médecin et 50cents par boîte de médicaments . Sans compter les dépassements d’honoraires des pharmaciens , ne pouvant plus beaucoup marcher je dois porter des bas de contention , le pharmacien m’a demandée 4€80 de dépassement d’honoraires .
    Nous n’aurons plus rien pour avoir un semblant de vie .
    Pardonnez-moi Jean Noël mais tout est bon pour nous faire peur ,

    1. Jean-Noël Dachicourt

      Je ne peux faire que ce triste constat aussi :-/

  4. Catherine Badin

    Bonjour,
    On vient de me détecter une spondylarthrite ankylosante.
    J’avais déjà une maladie rare (ostéodystrophie d’ Albright pour ceux qui connaissent).
    Le premier rhumato que j’ai vu a trouvé mon cas tellement intéressant qu’il est prêt à tout pour me présenter à ses internes dans son hôpital.
    En plus j’ai 49 ans et personne ne m’a détecté cette maladie avant et j’ai des séquelles que je n’aurais pas dû avoir si j’avais eu de meilleurs médecins
    J’habite pour encore quelques temps à Nice mais j’envisage d’aller vivre à Nantes. Alors si vous lisez mon message et que vous connaissez de VRAIS bons médecins qui ne me soigneront pas par les anti-inflammatoires car je ne les supportent pas, un grand merci à tous si vous connaissez des pistes pour me soigner.

    Avec tout mon espoir,

    Catherine Badin

    1. Jean-Noël Dachicourt

      Chère Madame,

      Le mieux est de vous rapprocher des maintenant du CHU de Nantes dans le service du Professeur Berthelot Jean-Marie à l’Hotel Dieu. Prenez Rdv dès maintenant ou faite envoyer un courrier directement par votre rhumatologue hospitalier dès maintenant pour être reçu des votre arrivée à Nantes car les délais de consultation sont assez élevés ! 4 a 5 mois d’attente! Bon courage et à bientôt

      1. Catherine Badin

        Merci beaucoup pour vos renseignements sur le médecin à voir à Nantes. Vous me redonnez de l’espoir car je ne savais plus vers qui me tourner.
        Hélas je viens seulement de lire votre message mais je vais me dépécher de prendre rendez-vous (heureusement je n’ai pas besoins de lettre d’introduction car je suis prise à 100 % pour cette maladie).

        Je vous tiendrai au courant.
        Avec toute ma reconnaissance.

        1. Jean-Noël Dachicourt

          Oui bon courage et tenez nous au courant !

  5. vincent

    comment vivre la maldie de son conjoint lorsque tous les amis vous lachent (enfin les amis, ceux que l on croyait etre)

  6. spondylarthrite

    bonsoir, le paracetamol est une molécule thérapeutique assez safe et sure, mais malheureusement c’est l’excès d’utilisation qui la rende néfaste pour nos organes vitaux .. et n’oublie pas que ses effets secondaires ont des relations avec l’état du sujet malade : si on est déjà fragiliser par d’autres pathologies .. on doit faire plus d’attention

  7. Isabella

    I thought I’d have to read a book for a dicsrveoy like this!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>